• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 21 septembre 2008

21 septembre, 2008

el juez y el general – le juge et le général

Classé dans : actualité — ¤ @ 20:37

Chili
el juez y el general - le juge et le général dans actualité 200px-Condor_flying_over_the_Colca_canyon_in_Peru
condor andin – oiseau national

de 70 à 73.. Salvador Allende, le président socialiste de l’époque, avait instauré un contrôle par l’état de l’économie..
ressources minières, banques étrangères et entreprises en situation de monopole furent nationalisées et la réforme de la terre fut accélérée..
de plus, il commença une redistribution des revenus, augmenta les salaires et contrôla les prix.
mais dès le début.. l’opposition à son programme fut forte et en 1972 le Chili connut des problèmes économiques sévères..
la population était divisée et en 73 a situation devint encore plus critique : montée en flèche des prix, manque de nourriture (dû à une réduction du crédit étranger), grèves, violence politique.. le Chili était au bord du chaos.

bien sûr les États-Unis travaillaient à miner le régime d’Allende et la junte dirigée par le général Augusto Pinochet Ugarte veillait..
le 11 septembre 1973, les forces militaires saisirent le pouvoir.. le président Allende se suicida(!!) ..ou ON le suicida
Le Chili a été alors sous une dictature militaire pendant 17 ans.

Augusto Pinochet Ugarte suspend immédiatement la constitution.. dissout le congrès.. impose une censure stricte .. interdit tous les partis politiques.
il s’ embarque dans une campagne de terreur contre les éléments gauchistes du pays (ou plutôt ceux que les militaires définissaient comme gauchistes).. ses principales cibles étant les personnes impliquées dans les partis politiques gauchistes ou dans le gouvernement de l’Unité Populaire..  les syndicalistes.. les représentants du monde culturel .. les intellectuels .. les étudiants des universités .. les membres des groupes d’opposition et toute personne associée ou reliée à ces personnes..
voisins, collègues et autres commencent à se dénoncer entre eux.. une pratique encouragée par la junte militaire et qui fait partie de la société chilienne au début de la dictature..
l’état de siège est déclaré à travers le Chili .. la Doctrine de Sécurité Nationale est imposée à travers la nation.. les ennemis de l’Etat  étant les communistes, les marxistes, les socialistes, les révolutionnaires, les subversifs.. toute personne qui peuvent..  selon Pinochet  défier le nouvel ordre établi..

(si je dis que ça me rappelle quelque chose.. vous direz que j’ai mauvais esprit.. pire..  le robot espion qui me surveille va encore supprimer mon blog!!)

toute forme de marxisme ou de littérature, de film, d’oeuvre d’art ou d’émission gauchiste sont interdites.. dans certaines bibliothèques des livres sont brûlés ..  les collections privées des importants intellectuels de gauche..des syndicalistes .. des membres du parti communiste sont détruites.. plusieurs familles choisissent elles-mêmes de brûler leurs dossiers et leurs livres plutôt que de risquer l’arrestation.
250 000 Chiliens sont détenus pour raisons politiques à la fin de 1973.
exécutions sommaires .. disparitions .. tueries dans de fausses confrontations armées deviennent la norme..

Augusto Pinochet Ugarte a imposé pendant dix-sept ans l’une des dictatures militaires les plus dures d’Amérique latine.. dictature  soutenue pas les USA .. dictature qui a fait plus des milliers de morts ..  selon les organisations de Défense des Droits de l’Homme.

EL JUEZ Y EL GENERAL – LE JUGE ET LE GENERAL
long métrage de Patricio Lanfranco (Chilien) et Elizabeth Farnsworth (journaliste américaine) qui a vécu au Chili .
ce documentaire est paru en Mai 2008.. il retrace l’enquête menée par l’ancien juge de la Cour d’appel de Santiago, Juan Guzman Tapia.

Image de prévisualisation YouTube« ]

Juan Guzman Tapia était opposé à Allende dans les années 70..
« Si en 1973 j’avais été un militaire et on m’avait donné l’ordre de tirer, je crois que l’aurais certainement fait«  
il a dû donc faire face à ses propres convictions quand en 98 il a été désigné pour instruire le premier procès criminel contre Augusto Pinochet..
ce n’est qu’alors qu’il a découvert l’horreur des meurtres et des enlèvements pendant la dictature.

nous aussi.. nous ne nous rendrons compte de l’ampleur des dégâts commis par le président-d’une-partie-des-Français que longtemps .. peut-être même.. trop longtemps après!

Paru début août, le film a été visionné gratuitement et intégralement sur Internet dans le cadre d’une opération de lancement jusqu’au 2 septembre dernier.. il est en salle au Chili et aux USA.. on attend sa sortie en France.. quand?? Lord??

123456

Nouvelle-France au Mexique |
La vie à West-Cappel |
Commémoration de la Nakba à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | congobasta
| les requins
| zimesque