• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 12 mai 2009

12 mai, 2009

ces pauvres croisés au hasard d’une promenade

Classé dans : actualité,quotidien singulier — ¤ @ 8:11

billet réactualisé le 1er juillet 2010 

@SDFAlsace  Le 1er juillet, n’oubliez pas d’arborer votre bandeau blanc A l’occasion de la Journée contre la pauvreté http://bit.ly/cqnc9d  

===================================== 

et pendant ce temps, les efforts de l’Etat se portent en priorité au secours des banques

**

ces pauvres croisés au hasard d'une promenade dans actualité pauvre(1)

**

nous allions place du Cap’ avec mes petits.. c’était dimanche.. il faisait beau sur Zouloute.. sur les marches de la Grande Poste, un homme assis, son baluchon près de lui, mangeait un sandwich acheté à côté

les enfants l’ont regardé longuement.. comme s’ils découvraient une rareté.. ils n’ont rien dit sur le moment
et puis, Julie : « ça me fait peur, Maman! »
et Antoine :   »je ne serai jamais pauvre.. je serai éboueur.. ils gagnent beaucoup d’argent.. en plus les gens jettent de belles choses.. je les laverai et je les vendrai à Saint-Sernin.. je deviendrai très riche« 

s’il le dit..

bien sûr en France, on est ce qu’on appelle un « pays riche ».. notre société est protégée..  « ne laisser personne sur le bord de la route » comme le préconisait François Mitterrand.. du moins on devrait. sauf..

sauf  que .. d’après la dernière enquête de l’Insee ..8 millions de Français vivraient en dessous du seuil de pauvreté

oh!.. il n’y a pas que la pauvreté qui s’affiche et qui fait presque peur aux enfants.. non!.. il y a aussi ceux qu’on distingue mal.. ceux qui ne tendent pas la main .. mais qui sont ..

….des petits retraités dont la pension est dérisoire..
….des jeunes en rupture familiale et qui ne trouvent aucun boulot..
….des chômeurs en fin de droits qui ne reçoivent qu’une aumône comme allocation..
….des familles sur-endettées qui empruntent pour payer leurs emprunts..
….des salariés actifs aux salaires de misère ou aux emplois précaires

des gens qui refusent de sombrer.. qui se veulent  »intégrés à la société » ..mais qui vivent dans l’équilibre et la privation

tous rêvent de ce « superflu » .. pour obéir aux invitations-à-la-(sur)-consommation qui polluent notre quotidien .. un « superflu » auquel aucun n’accédera
tous ressentent cette dérive lente et inexorable comme une menace de mort sociale.. de mort tout court.. cette peur de l’après qui n’est pour eux qu’un pareil-sinon-pire

et nous?

ben… nous .. nous les avons croisés.. ces pauvres .. au hasard d’une promenade dans les rues ensoleillées de Zouloute.. et puis nous sommes rentrés chez nous .. fêter le jour du seigneur

*

j’ai honte!

Nouvelle-France au Mexique |
La vie à West-Cappel |
Commémoration de la Nakba à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | congobasta
| les requins
| zimesque