• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 30 novembre 2009

30 novembre, 2009

Sarkozy a l’intention de créer des milices – réagissons

Classé dans : actualité — ¤ @ 6:05

*

Sarkozy a l’intention de créer des milices - réagissons   dans actualité milice

*

La Milice française se voulait une chevalerie porteuse de force et de renouveau. Elle devint une phalange maudite. Souvent évoquée mais peu étudiée, elle a fini par être considérée comme une sorte de Gestapo française au service de l’ennemi. La Milice est un témoignage extrême des ravages qu’ont pu exercer sur des hommes d’action, patriotes mais bardés d’œillères, d’abord un «maréchalisme» exacerbé et la phobie de la République ; ensuite un anticommunisme obsessionnel ; et enfin les prédications des ultra-collaborationnistes. Sous la conduite de son fondateur Joseph Darnand, la Milice s’est voulue le fer de lance de Vichy dans la lutte contre tous ceux qui, à ses yeux, étaient des suppôts de la démocratie et des alliés objectifs du bolchevisme : les maquisards et les «judéo-saxons». Enfermés dans la certitude que la défaite de l’Allemagne déboucherait sur une France communiste dans une Europe dominée par Moscou, la Milice devint inéluctablement l’alliée de l’occupant. Soldats-policiers d’une cause perdue, mélange d’hommes de foi et d’hommes de main, les miliciens allèrent jusqu’au bout de leur dévoiement.

(« l’histoire de la milice » par Pierre Giolitto)

………………………………………………………………………..

« Le 24 novembre Sarkozy s’est rendu à Bobigny, Epinay (93) et Le Perreux (94) annonçant que « ça va beaucoup bouger sur la sécurité » avec «un plan anti-drogue, un développement accru de la vidéo-surveillance, et de nouveaux moyens d’enquête pour la police. »

Etrange déjà de voir quelqu’un en 1ère ligne et en responsabilité sur la sécurité depuis plus de 7 ans, depuis son accession au ministère de l’intérieur en 2002, affirmé qu’il faut faire bouger beaucoup de chose dans son domaine d’action prioritaire.

Passons.

Mais une annonce qu’il a faite, énorme, est passée totalement inaperçue.

Lisez cet extrait de son discours: « Des réservistes expérimentés seront recrutés comme délégués à la cohésion police-population. Ils s’appuieront sur des “volontaires citoyens de la police nationale”, c’est à dire des habitants dont je veux engager le recrutement pour qu’ils s’impliquent dans la sécurité de leur propre quartier. »

Ainsi il s’agit là du système expérimenté par Silvio Berlusconi en Italie et que l’on appelle « les chemises jaunes » du nom de la couleur de la chemise de ces miliciens.

Ainsi Nicolas Sarkozy a l’intention de faire des milices et personne ne dit rien ? Avez-vous bien lu ? Dans votre quartier, certains habitants du quartier auront des fonctions de police dans le quartier lui-même. Qui peut être d’accord avec ça ? Imaginez-vous concrètement ce que cela veut dire de pouvoir exorbitants accordé à ces personnes ?

Il faut rapidement que nos parlementaires et nos élus locaux s’opposent à cette absurdité. Les milices locales sont la fin du maintien de l’ordre républicain. Aucune des imperfections et lacunes béantes de ce dernier ne justifie que l’on régresse à cette logique milicienne qui va déclencher des abus prévisibles et des inquisitions intolérables dans un pays libre. »

(Jean Luc Mélanchon)

Nouvelle-France au Mexique |
La vie à West-Cappel |
Commémoration de la Nakba à... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | congobasta
| les requins
| zimesque